Blog

couv33633562

Synopsis

L’incroyable aventure d’un enfant disparu, un médium aux techniques redoutables, une énigme frigorifique aux frontières du réel, le mystère d’une odeur tenace ou encore le récit amusant d’un indésirable sur le sol américain sont parmi les dix nouvelles qui composent ce recueil. Dix…

Mon avis : 

Je vous pris de m’excusez si je ne publie plus ce le blog, mais en ce moment je préfère je concentrer sur mes oraux et mon bac qui arrivent bientôt

Cette nouvelle se lit très rapidement et les histoires très agréable. J’ai passer un très bon moment de lecteur.  J’ai trouver encore une fois que Damien Khérès écrit parfaitement bien. Il y’a des nouvelles que j’ai plus aimé que d’autre : les signes,  l’odeur tenace, sur la route et le magicien un  fait divers.

Je vous recommande u moins d’en découvrir un.

Je veux remercier encore une fois Damien Khérès qui m’a envoyer tous ses livres.

Publicités

Coule la seine de Fred Vargas

couv17982895

Sysnopsis :

 » Ton collègue blond est assez emmerdant mais je l’aime bien, et puis il est généreux. Il se pose des questions sans fond, il s’inquiète et ça fait le bruit des vagues. Toi en revanche, tu fais le bruit du vent. Ça se voit à ta manière de marcher, tu suis ton souffle. Ton ami blond voit une flaque. Il s’arrête, examine la chose et il la contourne, il prépare bien son affaire. Toi, tu ne vois même pas cette flaque mais tu passes à côté sans le savoir, au flair. Tu piges ? T’es comme un magicien…  » Il a raison ce clochard, le commissaire Adamsberg est un véritable magicien.

Trois nouvelles pour le prouver, trois enquêtes du commissaire, à Paris, là où coule la Seine.

Mon avis : 

Je l’ai emprunter à mon père car l’histoire m’attirer. Au début du livre je me demandais quand l’enquête allais commencer. Sa a mis un peu de temps ce temps à commencer. Sinon après je n’est pas lâcher le live je voulais savoir ce qui se passe. Je recommande ce livre de fred vargas à tout ce qui aime les policiers. C’est un petit livre agréable et très facile à lire.

Note : 16/20

Livre suivant : la puissance du néant d’Alexandra David-Néel

Ab’Errances Verbales de Damien Khérès

couv44524666.jpg

synopsis : Recueil de chroniques, des textes humoristiques truffés de jeux de mots. « La langue est ma muse et les mots m’amusent alors vous risquez de trouver aberrantes mes errances verbales. Mais que cela ne vous empêche pas de flâner au gré de mes âneries dans les champs sémantiques où j’ai semé quelques jeux de mots, qui n’attendent plus qu’à être récoltés. » Damien Khérès est un jongleur. Il jongle avec les mots. Il les lance, il les balance, il les manipule, il les fait rebondir ; mais toujours avec une précision d’horloger. Lire ses chroniques est un jeu. Dans l’écriture de Damien, il existe plusieurs niveaux de lecture, une sensation de basculer vers un monde parallèle, ludique et poétique. L’humour et le travail ciselé d’écriture nous embrassent et nous réconfortent.

Mon avis : 

Je remercie encore Damien Khérès de m’avoir envoyer tout ses livres !

Je vous recommande vraiment de lire au moins un de ses livre. Vous pouvez le contactez ou allez voir son site internet : www.damienkheres.com et sa page Facebook : https://www.facebook.com/Damien-Khérès-54318987800.

J’ai adorer les trois livres que j’avais lu. Au delà des lettres, Mots d’esprits et Vers Soufflés.

Ab’Errances Verbales ce lit facilement et rapidement. J’adore toujours son écriture. Il parle des parties de sa vie.La lecture est agréable. J’ai beaucoup ce livre. Vraiment je ne sais pas comment il a fait pour les trouver ( moi j’en trouve même pas un ).

Ceux qui aiment la langue française je vous le recommande amplement.

Note : 15/20

Prochaine lecture : Coule la seine de Fred Vargas

COUP DE CŒUR 2017 – RÉGIS DE JAMES OSMONT

regis-jamesosmont-e1481235456363

Synopsis :

Régis aime la littérature et l’automne, les décibels et l’errance. Il n’a pas choisi le mal qui le ronge. Vivant la plupart du temps en lui-même, il perçoit une réalité déformée et angoissante, où tout fait sens. Dans sa psychose, il s’accroche à de fragiles repères : des personnages sans nom, des impressions sans fondement, des chansons sans espoir… Pourtant, peu de temps avant les attentats du 13 novembre 2015, le retour d’un mystérieux persécuteur va faire vaciller son équilibre précaire. Jusqu’au point de non-retour…

Mon avis : 

J’ai connu ce livre en regardant une vidéo de Cédrik Armen. Quand il a montrer le livre j’ai été attiré par la couverture. Elle est vraiment magnifique. Et puis il a commencé a en parler et je me suis directement accrocher au personnage : Régis.

Je remercie James Osmont de m’avoir envoyé Régis et Sandrine dédicacés.

Quand j’ai commencée a lire le livre je me suis plongée totalement dans l’histoire je ne vouais plus les pages défilés. Et comme je me doutais je me suis attacher à Régis, à son histoire mais également à son infirmière Sandrine. Comme personnage il y’a aussi Amine le seul ami de Régis. L’étudiante qui a peur de Régis et qui fait ressortir des émotions en lui qui ne pourra pas contrôler. Le prédateur c’est exactement ce qui veut et la ou il veut être.

Pour son premier roman il a réussi. On arrive facilement et rapidement a lire le livre. J’adore son écriture.

Je vous le conseille vivement.

Note : 20/20

Prochaine lecture : Sandrine de James Osmont.

 

Ravages de René Barjavel

couv40483248.jpg

 

Synopsis : 

Paris 2052; dans une France où la Ville prospère , où le Progrès de l’homme éclate, où l’électricité, devenue indispensable, a même remplacé l’agriculture, tout semble possible et l’Homme n’a même plus peur de la mort. Pourtant, après une formidable panne électrique, la ville est brusquement plongée dans le chaos.
Une panique effroyable prend les Parisiens, laissant les hommes en proie à leurs instincts les plus primaires: égoïsme, folie, pillages, tuerie, barbarie…

 

Mon avis : 

J’ai beaucoup aimé ce livre. Je trouve que l’écriture est jolie et l’histoire bien écrites. L’histoire se rapproche de la fin du monde. Il  imaginé le monde en 2052 avec un talent incroyable. Il parle de quelques machines qu’on utilise. Il y’a des passages assez violentes.

Pour les personnages j’ai préférés Blanche et François. Elle est dotée d’un physique avantageux, d’une grande beauté et ses charmes ne laissent indifférents ni François, ni le jury de Radio-300 qui la sélectionne pour devenir la chanteuse-phare de la compagnie. François Deschamps détient un physique et une énergie hors du commun, ces qualités ne représentent qu’une partie de son tempérament.

François à la fin ne veut plus de machine, de la science. Il refuse toute construction de machine. Mais je ne suis pas convaincue que le monde sera meilleur sans la science. Elle nous aide beaucoup dans le monde. On l’utilise tout les jours. Certes elle est très néfastes pour les gens qui l’utilise trop longtemps. Je pense qu’il vaut bien l’utiliser et tout se passera bien.

Prochaine lecture Régis de James Osmont.

Vers Soufflés de Damien Khérès

couv46669469

 

Synopsis : 

« Ouvrez bien vos oreilles, je viens vous souffler quelques vers. »

Comme dans ses recueils précédents, on y retrouve différentes formes de textes que Damien aime écrire, à savoir des textes « ludiques » nés de divers jeux sur les mots, des textes tragiques et des textes plus personnels inspirés de son quotidien.
Le titre « Vers soufflés » a été choisi pour les deux raisons évoqués par son double sens :
– l’évocation du travail du verre soufflé, qui est de façonner une matière à son image, où les mots seraient son matériau qu’il manipule pour leur donner une forme qui lui ressemble.
– cela évoque également l’idée que ce qu’il écrit est dicté par quelque chose, comme soufflé par quelqu’un, puisqu’il puise naturellement dans ce qu’il vit, dans ce qu’il voit, dans ce qu’il est.

Mon avis : 

Je remercie énormément Damien Khérès de m’avoir fait découvrir son univers en m’envoyant ses livres.

Les dernières poésie que j’avais lu j’était au collège et vraiment je n’aimais pas ce que je lisais surtout si c’était obligatoire. Mais depuis que j’ai lu Mots d’Esprits de Damien Khérès, j’ai adorer. Il ma fait aimer la poésie et je le remercie vraiment pour sa.

Je voulais savoir si j’allais adorer Vers Soufflés autant que Mots d’Esprits. Et vraiment j’ai vraiment adorer. La lecture est rapide et très agréable. L’auteur nous fait découvrir certain partis de sa vie.

Malataverne de Bernard Clavel

Syncouv66953342opsis : Ils sont trois, trois copains disparates réunis par le hasard dans un bourg du Jura. Serge, blond et fragile, très fils de famille ; Christophe, opulent comme l’épicerie paternelle, enfin Robert, apprenti plombier, qui fuit un foyer où l’ivrognerie règne, et dont le seul réconfort est Gilberte, la fille d’un fermier voisin.
Ce ne sont pas – pas encore – des voyous. Seulement des gosses incompris de leurs parents, livrés à eux-mêmes, incapables de s’insérer dans notre société. Enhardis, grisés par un vol de fromages, ils décident de tenter un « grand coup » à Malataverne. Sere et Christophe ont tout mis au point. Seul, Robert hésite.

 

 

J’aime bien l’écriture de l’auteur, je pense que je vais en lire au moins un autre de Bernard Clavel. Malataverne est un roman très court, j’ai eu beaucoup de faciliter a le lire. J’ai été très sensible sur le problème de la délinquance dans ce roman. Ce roman reflète un peu notre monde dans lequel nous vivons. Des jeunes qui veux gagner de l’argent sans faire d’effort, sans travailler pour en avoir. L’histoire est pas mal écrite. Le suspense est du début à la fin mais il ne sera pas un livre que j’ai adorer.

Je vous recommande de le lire et de vous faire votre propre oignon.

Pour ma prochaine lectures : Je reprends Ravage de Barjavel.

Lecture en cours et lecture en pause.

Bonjour, je vais vous parler de ma lecture en cours et de ma lecture en pause.

Je lis actuellement Malataverne de Bernard Clavel. Je suis à la page 87 sur 160.

J’aime bien son écriture, je me suis attaché au personnage qui s’appelle Robert. Pour l’instant j’aime bien l’histoire, elle est bien construite. Je ne peux rien dire de plus appart que j’espère que je vais aimer cette lectures jusqu’à la fin.

 

Je passe a ma lecture en pause : Ravages de Barjavel. je me suis arrêter à la page 188 sur 311. Je ne les pas mise en pause car je n’aimais pas l’histoire ou l’écriture de l’auteur. Non. Je les mis tout simplement parce que j’ai un handicap et j’ai besoin de beaucoup plus de sommeil que vous. ( je me fatigue plus vite que les autres, et à chaque fin d’année j’en peu plus je suis crevée je me couche à 21 heures juste après manger. ) Arrêtons de parler de moi. C’est moj père qui me la fais découvrir et il me la prêter. Du début jusqu’à la page oui j’en, suis j’ai adorer.  J’adore comment l’auteur arrive a nous projeté en 2052 et surtout bien imaginé.

Je vous en dirais beaucoup plus dès la fin de mes lectures.

Vous pouvez me retrouvez sur livraddict : http://www.livraddict.com/profil/maellebri/

Ou sur un groupe que j’ai gréer sur Facebook : https://www.facebook.com/groups/366935850351462/

 

Mot d’esprit

 

couv64991648.jpg

Synopsis : « Mots d’esprits » regroupe un florilège de textes courts et moins courts sur divers sujets.

 » De modestes vers épris de sentiments divers
Parmi des airs de jeux sonores
Des mots à nu et parfois des maux d’esprits ouverts
Mais aussi des mots d’esprit, encore  »

Voici donc des poèmes, des vers, des réflexions mettant en scène de nombreux sentiments au service des mots sous de multiples jeux de langage.

Je remercie encore Damien Khérès de m’avoir envoyer son livre, et de m’avoir permis de découvrir son univers. Je vous recommande vraiment de lire au moins un de ses livre. Vous pouvez le contactez ou allez voir son site internet : www.damienkheres.com et sa page Facebook : https://www.facebook.com/Damien-Khérès-54318987800.

Avant que je commence la lecture j’étais septique car je n’avais jamais lu de poésie, je lisais que des romans de tout genre ( mais je préfère les romans thriller, policier ).

Du coup je les commencé et vraiment j’ai bien aimé ses poèmes je n’est pas lâcher le livre d’une seconde.

Il y’a des poème un peu plus personnels. Mais vous verrais une lecture facile et très agréable.

Note : 17/20

 

 

Dors ma jolie de Mary Higgins Clark

couv39930881

Synopsis :

Ethel Lambston, écrivain et journaliste, est assassinée alors qu’elle se disposait à publier sur le sujet un livre explosif et compromettant pour des personnalités en vue. Dont ce grand couturier accusé de trafic de drogue…

Son amie, Neeve Kearny, prend de gros risques en cherchant la vérité dans ce New York où le pouvoir et la richesse suscitent des ambitions sans mesure et sans scrupules.

On reste dans l’intrigue du début jusqu’à la fin. Je ne les pas lâcher d’une minute. J’ai découvert à la fin du livres que je me suis totalement tremper de tueur. Je me suis bien accrocher au personnages. Surtout à Ethel Lambston et à Neeve Kearny.

Ce livre m’a donner envie de découvrir d’autres livres de la même auteur.

Note : 18/20.